dimanche 13 octobre 2019

RÊVES ORPHELINS

Aujourd’hui j'ai déjeuné avec 2 amies
2 femmes belles, drôles, vives, autonomes, fortes, inspirantes, curieuses, généreuses, altruistes, engagées, attractives
Pour l'essentiel
2 femmes avec qui déjeuner et refaire le monde est une joie
Et un privilège
On a partagé les plats, l'addition, l'espace, le temps, nos mondes
Et on a partagé nos rêves
Notre rêve à chacune
Celui qui nous fait exploser le regard de lumière rien qu'en le formulant
Celui qu'on accomplirait naturellement si la question de la survie ne se posait plus
En mode: "si t'avais 3 milliards sur ton compte, tu ferais quoi de tes journées? De ton temps? De ton corps dans l'espace? Tu le dépenserais comment ton être avec son énergie et son potentiel?"
Et question rêves, c'était du lourd
Comme faire du zoonitaire, une démarche humanitaire au service des bêtes, dans un lieu favorable où les animaux sont recueillis, choyés, considérés, épanouis, respectés, donc une démarche active, consciente, honorable et honorante pour la vie qui nous entoure, donc une démarche vitale et digne d'admiration, waouh la claque de rêve
C'était du lourd
Comme voyager, beaucoup et partout, en immersion active dans des cultures nouvelles et inconnues, pour les rencontrer, les éprouver, les comprendre, et assurément les partager à tout ce reste de la planète qui [comme moi] n'aura pas cette opportunité, parce que ce reste de la planète sera [comme moi] occupé à accomplir d'autres rêves et c'est très bien, donc une démarche d'ouverture et de lien, donc une démarche vitale et digne d'admiration, waouh la claque de rêve
C'était du lourd
Ces femmes magnifiques avec ces rêves magnifiques
La claque

Puis j'ai vu un ami au Salon de la Revue
Un jeune homme, brillant, délicat, éveillé, talentueux, drôle, créatif, sensible
Un ami avec qui partager des aventures littéraires et humaines est une joie
Et un privilège
Et on s'est aussi raconté nos rêves en fumant des clopes devant la sortie
Et là aussi c'était du lourd
Comme rêver d'écrire, beaucoup, tout le temps, exclusivement, des livres, des dialogues, des scénarios, des films burlesques, une démarche audacieuse et nécessaire dont le monde a besoin pour se nourrir et traverser des émotions que la vie ne propose pas d'emblée, et dont tous les 7 milliards de petits mondes ont besoin pour se sentir moins seuls dans le grand monde, waouh, juste waouh
C'était du lourd

Ces rêves simples, louables, et bons pour le monde car tournés vers lui
Ces rêves capables de faire une différence à travers des âmes différentes
Parce que celles qui les rêvent sont forcément capables de les accomplir
Sinon le principe même de rêve n'a pas de sens
Rêver de ce qui n'est pas possible n'est pas possible
Rêver de ce qui n'est pas possible N'EST PAS POSSIBLE
Un rêve fleurit forcément dans le ventre de celui pour qui il est prévu, forcément, comme un enfant

Moi par exemple
Je sais pas rêver de chérir des bêtes et les sauver, parce que je suis pas à l'aise avec leur langage et leurs manières
Je sais pas rêver de voyager et partager les contrées lointaines, parce que je suis pas à l'aise avec l'avion et les valises
Je sais pas rêver de faire des films burlesques et tordre de rire des millions de spectateurs, parce que je suis pas à l'aise avec la technique et l'autorité
Je sais pas rêver d'inventer un aspirateur sans fil qui va révolutionner le quotidien de millions de foyers, parce que je suis pas à l'aise avec la science et le bricolage
Je sais juste rêver de mon rêve, c'est prévu comme ça pour moi
Il est donc prévu pour moi de le nourrir et l'accoucher, comme mon enfant
La question de laisser mes enfants mourir à l'intérieur de moi parce que d'autres choses passent avant dans l'agenda ne se pose pas
C'est mon devoir de mère et j'envisage même pas de négocier sur le sujet
Et de toute façon si je l'envisageais je mourrais aussi, par la force des choses et de la biologie
Et clairement j'ai envie de vivre
Donc je nourris, j'accouche, j'arrose, j'éduque, et le reste suit
Le reste suit toujours quand l'amour est là
Le reste c'est l'argent, le toit, l'organisation, le frigo, la responsabilité, l'agenda, la stratégie
Ça suit comme ça peut, avec les moyens du bord et les imperfections
Mais ça suit, toujours
La question ne se pose pas de laisser mourir des gens qu'on a dans le ventre ou dans le cœur
La question ne se pose pas de laisser mourir 
La question ne se pose pas

Alors pourquoi la question se pose pour les rêves?
Puis je suis rentrée chez moi
Tard, perturbée, chargée des autres et de leurs rêves
Et j'ai refait le monde avec personne
Devant ma tv éteinte
Je me suis simplement posé la question, dans les yeux, de mon rêve
Et de pourquoi ce serait possible de le laisser mourir dans moi
Alors qu'il m'a été offert, par la force de mon cerveau
Alors que je suis faite pour lui donner la vie, par la force de ma biologie
Alors que je sais que, le laisser mourir, me fera mourir avec, par la force du temps
Alors qu'il a déjà pris racine dès lors qu'il est apparu
C'était un peu [du] lourd aussi
Parce que je me suis pris la tête entre toutes mes mains
Et j'ai vu que tous ces rêves magnifiques d'aujourd'hui étaient orphelins
Et que le monde regorge de rêves orphelins
Et que le monde n'a même pas d'orphelinats pour eux
C'était [du plus en plus] lourd
Je me suis prise plus loin entre tous mes yeux et toutes mes tripes
Et j'ai vu que, oui c'est vrai je fais plein de choses géniales, je prends plein de risques et de détours, je m'offre plein d'aventures et d'occasions de [me] découvrir, je m'offre le luxe et le tarif de la liberté, je gonfle mes agendas et mes contacts, je suis probablement un peu utile et certainement encore trop peu, oui, j'existe et je peux le prouver
N'empêche
Est-ce que MON existence est vraiment au service de MON rêve?
Est-ce que MON existence est vraiment à 100% au service de MON rêve?
Est-ce que je l'honore vraiment?
Et finalement
Est-ce que je suis digne d'être sa mère?

J'ai allumé la télé
Et j'ai pas répondu
Parce que faire un orphelin de plus
Ça se réfléchit
Et là, il est tard.

Je jure que si demain, au réveil
Mon rêve me dit bonjour une nouvelle fois
Je l'abandonnerai pas
Non
Et j'ai peur de m'endormir
Oui
Parce qu'au fond
J'ai peur qu'il décide lui
Cette nuit
De m'abandonner.

samedi 5 octobre 2019

DÎNER DE ROYALTITUDE

Dans la vie y a des passages
Des passages visibles ou invisibles
Des passages déterminants
Ce soir c'était un passage
Un simple dîner en famille si on s'en tient au contexte
En vrai c'était ma 1ère invitation à dîner chez un gendre
Mon gendre
Que ce soit un gendre pour un soir ou un gendre pour une vie
Ca reste un gendre
Et celui-là il a pas fait les choses à moitié
Pas un kebab dans un taudis Porte de la Chapelle
Non non
Un pur repas gastronomique rue de Rivoli
Oui oui 
Avec à peine une poêle et à peine 20 ans au compteur
Le bonheur
Un accueil royal
Un repas royal
Une vibe royale
Tout royal
On peut dire que c'est du rite de passage royal
Et que je suis royalement émue
De tant de Royalté envers moi
💘
C'est pourquoi je déclare que désormais
Tout sera à ce niveau minimum
De ROYALTITUDE

👸

mardi 1 octobre 2019

MOTS DANS LE VIDE DES MOTS DANS LE VIDE

Viens
Non
Viens
Je sais pas
Viens je te dis
Tu fais peur
Fais moi confiance viens 
Pourquoi
Je suis aussi accueillant que ton appart
T'es trop grand
Je suis aussi fun que tes rêves d'enfant
J'ai toujours fait des cauchemars
Je suis aussi bienveillant que la mère en toi
T'as pas de poitrine
Je suis aussi confortable que ton ventre
T'as pas le chauffage
Je suis aussi stimulant que ta meilleure série
T'as pas le replay
Je suis aussi doux et rassurant que ton mec idéal
On se connait pas
Je suis aussi enivrant que ton verre de rouge
Prouve-le
Viens et tu verras
J'y vois rien dans toi
Montre-moi ce que tu désires
C'est à toi de me montrer pour que je vienne
C'est à toi de désirer pour que je devienne
Je te désire pas
C'est pour ça que tu dois venir
Je dois rien du tout
Je dis que tu TE le dois à toi
Tu dis n'importe quoi
Je dis que tu mérites mieux que désirer ce que tu connais déjà
T'y connais rien à ce que je connais déjà
Justement montre-moi
Que je te montre quoi
Montre-moi ce que tu as, que je te propose autre chose
Je te propose de me lâcher
Lâche donc prise pour commencer
Pour me voir tomber dans toi ? Certainement pas!
Aie confiance, je te rattraperai
Mais t'as pas de bras, regarde-toi en face un peu
Et toi aussi, pourquoi tu me tournes le dos
J'en ai plein le dos de toi je me casse
C'est cool ici
Non, t'es comme le silence, ça va 5mn et après non c'est pas cool
C'est cool crois-moi, viens, pose-toi
T'as même pas un banc où me poser, t'as rien, t'es vide le vide
Crée-moi comme tu veux
QUI se pose sur du vide? personne, on tient pas, on tient pas 5mn
Fais de moi un banc et pose-toi 5mn
Devant ma série avec mon verre de rouge je tiens des heures
Tu tiendras plus très longtemps comme ça
Je tiens des heures, des jours même tu comprends?
Peut-être, la question n'est pas combien tu tiens, la question est COMMENT tu tiens
Laisse-moi tu fais pas le poids
C'est vrai que ton plein a l'air lourd
C'est toi qui es lourd
Tu te trompes, je suis léger
Je me sens vide
Tu te sens moi
C'est ça, je me sens toi
Tu vois c'est pas si terrible
Je sais pas
Moi je sais
Tu sais quoi de plus que moi vu que je suis toi, maintenant
Je sais qu'à nous 2 on fait le poids, maintenant
Si je suis DANS toi, tu n'es plus vide
Tu vois bien que je suis une illusion
Donc là je suis DANS l'illusion
Non, tu y étais quand tu n'y étais pas
Je vois
Tu vois quoi, dis-moi
Que...quand je suis dans toi, tu n'es plus dans moi
En vérité, quand tu es dans moi je ne suis plus tout court
Tu es quoi du coup?
Je suis plein
Plein de quoi
De toi
En résumé tu es le vide plein de moi pleine de toi
C'est ça
Ça fait beaucoup de plein pour du vide
Beaucoup oui
Trop en fait, faut que je fasse le vide du coup
Et bien [re]fais-moi
Bof...
Viens
Non
Viens
Je sais pas
Viens je te dis
Tu fais peur
Fais moi confiance viens
Pourquoi
Je suis aussi accueillant que ton appart
T'es trop grand
Je suis aussi fun que tes rêves d'enfant
J'ai toujours fait des cauchemars
Je suis aussi bienveillant que la mère en toi
T'as pas de poitrine
Je suis aussi confortable que ton ventre
T'as pas le chauffage
Je suis aussi stimulant que ta meilleure série
T'as pas le replay
Je suis aussi doux et rassurant que ton mec idéal
On se connait pas
Je suis aussi enivrant que ton verre de rouge
Prouve-le
Viens et tu verras
J'y vois rien dans toi

DISASTER AREA #21

FERMÉ POUR BURNOUT 🔥🔥🔥

Articles les plus consultés