jeudi 28 février 2019

[la science est une] SCIENCE EXACTE

On est d'accord: mon fils c'est le plus beau.
Et on est d'accord: c'est moi qui l'ai fait.


Donc on est d'accord:
mon fils le plus beau + moi qui l'ai fait = moi la plus douée.

#theoreme
#loidelafabrication
#lascienceestunescienceexacte
💃

jeudi 21 février 2019

THE PLACE TO BE #APHP

On a dévalisé de multiples trucs qui réjouissent [boutiques, pâtisseries ET compte courant]

On a pris de multiples trucs qui roulent [taxis, métros, rer ET bus]

On a décoré de multiples trucs qui claquent [guirlandes, bougies ET ballon-bouche]


On a englouti de multiples trucs qui craignent [tarte, mojito ET cheesecake ]


Et on a profité de multiples trucs qui réconfortent [présence, amour, joie de vivre ET Julien Doré]

What else?
Nothing to add


👭💖👭💖👭

TOUT se mérite

- Oh elles sont trop jolies ces fleurs, elles sont pour moi?!!
- T'as un cancer?
- Euh non...😕
- Pas de cancer = pas de fleurs 😝


#toutsemerite
🙌


samedi 16 février 2019

[l'art de] DIRE NON

27-01 : "bonjour seriez vous libre le 16 février au soir ? si oui j’ai pensé à quelque chose" FF.

Première occaz de dire NON [qui ici saisie, annulait tout ce qui va suivre].
Rien qu'à la formulation ["quelque chose" est rarement bon signe] on a une première info de plan craignos et approximatif, non?

28-01: "une lecture possible (du cafard) pour vous mais courte (10 mn) vous me dites  ?" FF.

2ème occaz de dire NON.
Rien qu'à la proposition ["possible" + "mais courte" = merdique] on a une seconde info de plan galère et expéditif, non?

11-02: "bonjour, vous pourrez lire davantage, j’ai choisi la fin de soirée sinon ça vous bâillonnait..je vous ai envoyé l’invitation, amicalement, à samedi" FF.

3ème occaz de dire [finalement] NON.

Rien qu'à l'énonciation [on est sur du "fin " + du "bâillonnait" qd même] on a une troisième info de conditions poisseuses voire fatales, non?

16-02/Jour J: "t'es sûre que tu vas désertifier notre happy hour trop cool au soleil pour te prisonnièrifier dans 5m² à écouter des poèmes [chiants] suivis de tes [un]success stories [déprimantes] ?!?!" A.N.

4ème occasion de dire NON.

Rien qu'à l'énoncé du match [happy hour VS prison] on a une quatrième info de mauvais choix qui pue, non?

Evidemment, j'ai dit OUI à chaque étape de cette aventure descente en enfer [sinon on serait pas en train de la lire].

[Et évidemment, j'ai dit OUI à chaque étape en ressentant ce fucking NON plein de culpabilité rapport à "faut prendre ce que la vie t'offre, faut sortir de ta zone de confort, faut pas rater une occaz [même moisie d'avance] de partager ton travail, faut tenir tes engagements, faut tirer une leçon de chaque leçon, faut pas préférer les Mojitos en terrasse aux vieux intellos en librairie, faut y aller maintenant petite flippeuse, faut faut faut..."] 

Puis tout est allé très vite.
A peine arrivée je me sens clairement transparente, personne me calcule notamment FF qui m'a invitée et qui est à l'entrée et qui fait des révérences à tous ceux qui portent un sonotone. Pas à moi donc.
A peine assise je me sens clairement de trop, personne m'annonce notamment FF qui organise la soirée et qui m'a collée sur le programme web [pour attirer du people sans sonotone j'en déduis] et qui cause de tout sauf de la seconde partie de soirée. Pas de moi donc.
A peine les poèmes [chiants on confirme] bouclés je me sens clairement en otage, personne n'a l'intention de rester après le Banga-dédicaces [pas même l'auteur-vedette-chiant qui se casse derechef] ni ne fait allusion à une after potentielle, notamment FF qui se pavane autour de son auteur-vedette-chiant-et-grossier-en-plus et qui dit "au revoir merci d'être venu hahaha" à tous ceux qui ont l'instinct de survie de se casser. Toujours pas moi donc.
A peine le temps de me dire [enfin] que puisque tout le monde s'en bat les steaks de la suite bein autant partir [presque dignement vu qu'on m'a toujours pas calculée à ce stade], que FF me calcule soudain "vous êtes Sandra? On va bientôt commencer, on est en petit comité hahaha" [trop de Banga probablement] et qu'en plus elle croit sérieusement que je vais divertir [telle un lancé de naine] les 4 rescapés sourds qu'ont pas de vie au point d'être encore là. Comme moi donc pour le coup.
A peine le temps de marmonner tout ça diplomatiquement [limite] en m'excusant de pas trop sentir une lecture dans ces conditions [de merde mais évidemment je le dis avec les yeux pas la bouche] et en me dirigeant péniblement vers la sortie [tant envisagée], qu'une autre nana [annoncée sur l'after web elle aussi] débarque in extremis en mode strass [ mais visiblement pas en mode stress], se mouche, se plante au centre avec un bouquin de philo [pas d'elle], se remouche [ainsi que moult fois par la suite], lit un peu des passages à l'arrache et les commente beaucoup en s'agitant art-contemporainement [comme l'art du même nom, des gestes fascinants qu'on comprend pas donc] devant le club des anciens combattants intellos hypnotisés. Limite moi aussi j'avoue.

[Et évidemment, je suis restée dans ce guet-apens à chaque étape sus-citée en ressentant ce fucking "tire-toi" plein de culpabilité rapport à "on se tire pas comme ça, on juge pas les poèmes des autres que soi, on va au bout une fois qu'on est là, on est pas ingrat envers les rares gentils humains qui restent même s'ils sont 3, on s'embrouille pas dans une soirée littéraire où on boit du Banga, à quelque chose malheur est bon voilà voilà"]

Et là, tout va de plus en plus vite en moi.
Il est 22h15, je suis arrivée à 20h, j'ai fait 1h30 de route [et le  retour en bonus], j'ai pas mangé, j'ai pas d'amis, j'ai pas eu les couilles de me casser, j'ai même pas eu les couilles de réagir [un minimum] quand la strass-philosophe a balancé fièrement qu'elle venait d'INVENTER la "poésie qui pulse" [la "pulse poésie" existant au moins depuis 2000 via mon ancien groupe Uppercut, historique web international à l'appui], et surtout j'aime pas le Banga putain. Et accessoirement: J'AI  PAS LU. Bien que je fusse clairement dans le thèmus avec ce programmus prémonitoirus: "Sandra Bechtel, l'auteure de my [un]success story".


En fait je me dis que j'avais même pas besoin de la lire ce soir ma story de merde, j'avais juste à la vivre.
Et hop, un nouveau concept littéraire vient de naître 🙌

En conclusion: sur 3 auteurs-lecteurs annoncés, 2 ont lu [sans se faire chier à assister à la lecture de l'autre] et 1 n'a pas lu [en se faisant chier à assister à la lecture des 2 autres].

[Et évidemment, à ce stade on sait qui est qui]

#specialededicaceatoutescesoccazdedirenon

[PS: dire qu'il suffisait juste d'un tout petit NON tout en haut de ce post pour éviter de tomber si bas]

jeudi 14 février 2019

Je m'appelle PAS Valentin

Aujourd'hui
[Et je m'appelle pas Valentin]
J'ai eu la totale

Un bouquet de 36 roses éclatantes livré à domicile
[de ma sœur]

Un mot d'amour qui va faire rager tous ceux qui tomberont dessus
[de ma sœur toujours]

Un déjeuner libanais juste parfait, mes 2 yeux dans les 2 yeux
[de ma fille]

What else comme dirait l'autre
[qui s'appelle pas non plus Valentin]

Etre comblée aujourd'hui c'est clairement un comble pour moi
Vu que je peux pas blairer ce St Valentin
J'y peux rien
Les cœurs les fleurs les chocolats tout ça j'adore
 Pas de pb j'adore de fou
Le truc que j'adore pas du tout
C'est de pas pouvoir faire autrement
Que de réfléchir 24h non stop un jour par an
Sur ma situation affective
[qui à chaque fois, au passage,va très bien]
Le 14 février de chaque année
C'est l'auto bilan  de compétences national
Ça fait flipper
Parce que le principe de base d'un bilan de compétences
C'est de TOUJOURS pointer les MANQUES de compétences
Célib, en couple, en multi plans peu importe
On manque FORCEMENT de compétences dans ce domaine
C'est d'ailleurs pour ça que globalement on évite d'y réfléchir
Encore plus de faire des bilans
Évident
Si on est en binome, bein on optimise le quotidien
Si on est en solo, bein on optimise le sentiment de liberté
Dans tous les cas on évite d'évaluer
Et d'attendre des bouquets des bagues des cravates et tout le bordel
Par instinct de survie on évite
C'est évident punaise!

Bref
Aujourd'hui [pour moi] c'est la St Moi
Ça devrait l'être plus souvent
Et je le dis officiellement
j'adore les fleurs, les cœurs,les chocos, les surprises
J'adore l'Amour
Même celui qu'on m'envoie par Chronopost
Et surtout celui qui vient d'où on l'attend pas
J'adore qu'on m'adore
De n'importe quelle manière
A n'importe quelle heure
Et certainement pas que le 14
[et je m'appelle PAS Valentin]

💘💘💘

mercredi 13 février 2019

[genre] 30 ANS PLUS TARD

J'errais sur le web
Je cherchais quelqu'une
[que j'ai pas trouvée]
J'ai trouvé quelqu'un
[que j'ai pas cherché]
Par hasard
Par erreur
Par chance
On sait pas bien
Par les mystères de la technologie en tout cas
30 ans plus tard
[oui un jour on peut dire cette phrase flippante]
J'ai mis un mot basique en MP
Genre "salut ça fait 30 ans j'ai regardé ce que tu faisais bravo"
J'ai reçu direct un retour avenant genre "cool appelons nous"
Et on s'est appelé le lendemain
Genre aujourd'hui
A 16h comme prévu
20 mn d'échange simple, fluide, évident
Genre parfait
Malgré la pollution sonore et visuelle des couloirs du RER
Où j'étais coincée pour pas que ça coupe
Ça n'a pas coupé
Ça s'est terminé sur un truc aussi cool que le début
Genre "on en reparle bientôt autour d'un café"
Y a 30 ans je buvais pas de café
J'avais pas de FB
Et surtout j'aurais rien mis en MP
Parce que j'étais tout sauf genre cool et désinhibée
Comme quoi vieillir c'est mieux que bien
C'est la preuve
Que la jeunesse n'est qu'une étape
Comme la case prison au Monopoly
Pour se sentir enfin bien
Genre vraiment soi
Dans sa propre maison
Mentale

💚💛💗🙏💚💛💗

Hâte de boire ce café

lundi 11 février 2019

WHEN A CREATOR IS AN ERROR [404]

Top 10 [quasi 11] des espèces en voie de disparition : grand requin, Napoléon, dauphin de l’Irrawaddy, tigre du Bengale, éléphant d’Asie, gorille, panda géant, tortue à nez de cochon, gecko à queue feuillue, cacatoès à huppe jaune ET [en voie d’apparition de voie de disparition] CRÉATEUR [bipède plus ou moins poilu qui permet une existence supportable - voire sympa par moments - grâce à la production de son art].
@Art : ce truc sans lequel pas de musique, pas de livre, pas de film, pas de danse, pas de théâtre, pas de peinture, pas de sculpture, pas de monument, pas de costume, pas de mode, donc pas grand chose de flex, donc clairement pas de fête genre mariage/boom/anniversaire, pas de culture genre concert/pogo/merguez, pas de soirée cocooning genre Netflix/pizza/pyjama, pas de rencontre-et-plus-si-affinités genre nightclub/Lionel Richie/quart d’heure américain, et surtout pas de flûte en primaire et pas de sortie scolaire au musée des partitions de musique médiévale [le pire on est d’accord].

Donc globalement pas grosse ambiance la vie sur terre.

SI RIEN N’EST FAIT NOUS DEVRONS, DANS QUELQUES ANNÉES, ADMIRER CES ANIMAUX UNIQUEMENT SUR DES PHOTOS [la preuve ici en image].

PENDANT QU’IL EN RESTE, FAISONS QUELQUE CHOSE POUR LES PROTÉGER, COMME PROTÉGER LEURS DROITS.




jeudi 7 février 2019

QUESTION DE CONTEXTE

Ça c'est un plateau repas


Le basique du service public
Qui te donne pile envie de mourir
Quand t'es pile en train d'essayer de vivre
Le basique de l'absurde
Ce plateau garni pas méga funky
A l'odeur/le goût/l'ambiance de la maladie
Et vu qu'il se dirige vers ta bouche malade
Qui globalement a plus vraiment faim
Comment pourrait-il te faire aller vraiment mieux?
Au mieux il finit dans la bouche de ton visiteur bien portant
Si par chance t'en as un
Absurde

Alors que si tu changes ce plateau de contexte
Et que tu le [pro]poses ici


Bein c'est pas tellement plus funky
 Mais il aura l'odeur/le goût/l'ambiance de la survie
Basique
Tout est question de contexte dans la vie
Et dans la mort aussi
Faut que ce soit dit

Une dernière chose tant que j'y suis
Le seul truc admissible
Quand tu galères à l'hosto au fond d'un lit
C'est ça:


Alors par pitié
Faites pas chier avec les carottes râpées
💀

DISASTER AREA #21

FERMÉ POUR BURNOUT 🔥🔥🔥

Articles les plus consultés